5 règles d’or pour une stratégie marketing multiplateforme

 

À l’heure où les consommateurs utilisent non seulement des ordinateurs, mais aussi des tablettes et des smartphones, le marketing s’adapte tous les jours et propose aux entreprises de nombreux moyens de communiquer plus pertinents et techniques. Entre les réseaux sociaux et les nouvelles possibilités en termes de fonctionnalités de retargeting, les campagnes des annonceurs se veulent plus originales et surtout multiplateformes. Mais il est quelques fois facile de se perdre dans les nombreux choix possibles, et dans ce contexte la cohérence de la stratégie marketing est primordiale. Voici les 5 règles d’or à connaître pour gérer votre marketing multiplateforme.

Qu’entend-on par marketing multiplateforme ?

Un marketing multiplateforme se distingue par une mise en place de campagnes sur plusieurs supports publicitaires : que cela soit la TV, la radio, les supports imprimés, le référencement ou encore les réseaux sociaux. Dans une campagne multiplateforme, on recherche à multiplier les points d’entrée et/ou à créer une certaine répétition du message pour entrer plus efficacement dans la mémoire de ces cibles. C’est par exemple le cas de campagnes qui auraient une stratégie marketing intégrée à un entonnoir de vente préétabli, permettant aux diverses plateformes de venir s’intégrer à chaque étape de celui-ci.

Aujourd’hui, les plateformes marketing sont très nombreuses, mais à titre d’exemples on peut en citer quelques-unes des plus connues, à savoir :

  • Le courriel
  • La TV
  • Le référencement
  • Le site web
  • Le marketing mobile
  • Les réseaux sociaux
  • Le courrier postal
  • Les documents imprimés
  • La communication sur point de vente

Quels avantages pour votre entreprise ?

Alors quels sont exactement les bénéfices que peut vous apporter une campagne multiplateforme ?

Le principal avantage est bien évidemment celui de multiplier nettement les points d’entrée et donc l’efficacité de vos campagnes. Certaines plateformes sont particulièrement efficaces quand elles sont utilisées ensemble comme c’est le cas par exemple d’une vidéo YouTube qui peut faire booster un référencement naturel sur certains mots clés, ou encore une publicité télévisée qui peut faire grimper votre trafic sur les réseaux sociaux en intégrant des hashtags à son message. Qui dit plus d’efficacité, dit donc plus de trafic et plus de ventes. Mais la multiplication des points d’entrée a aussi cet avantage de toucher différentes catégories de personnes, en utilisant des plateformes différentes et en fonction de leurs besoins et de leurs préférences, élargissant ainsi d’autant plus l’impact de vos campagnes. En moyenne, le consommateur multiplateforme dépense trois à quatre fois plus qu’un acheteur habituel ![1] Une bonne raison d’adapter rapidement sa stratégie à cette réalité.

Il y a plusieurs aspects à contrôler lorsque l’on décide de mettre en place une stratégie marketing multiplateforme, et notamment en ce qui concerne les nombreuses possibilités qu’offre chaque plateforme, ainsi que la mise en place spécifique que les campagnes demandent. Tous ces éléments se doivent donc d’être intégrés de manière pertinente, de façon à faire ressortir le meilleur ROI possible, et ce sur toute plateforme confondue.

Travailler la cohérence de son image

La première chose à laquelle penser lorsque l’on établit une stratégie multiplateforme est bel et bien la réflexion liée à l’image que l’entreprise souhaite faire ressortir. D’une plateforme à l’autre, il faudra s’assurer que les messages et les visuels proposés soient cohérents et qu’ils vont bien dans le même sens. Par exemple, une promotion en cours qui s’afficheraient sur des campagnes Display doit aussi être visible sur la page d’accueil du site web. Mais il faut aller encore plus loin, en s’assurant que votre entreprise transmette une image forte avec une voix qui lui est propre. Il est en effet facile de se perdre dans ces campagnes aux diverses plateformes, surtout si celles-ci ne sont pas nécessairement gérées par les mêmes membres d’une équipe ou même à des moments distincts dans le temps. Alors pour mettre toutes les chances de votre côté, et surtout pour pouvoir proposer des messages efficaces, l’étude de vos cibles est une étape prépondérante du processus. N’hésitez donc pas à analyser les données statistiques que vous avez pu compiler sur de précédentes campagnes afin de connaître en détail le besoin de vos cibles, et surtout comment aborder vos campagnes pour que votre message soit dûment reçu et compris. Qui sont vos cibles exactement ? Comment utilisent-elles les plateformes diverses ? À quelle tranche horaire exactement ? Pour quels types d’informations ? Toutes ces informations vous permettront d’être plus pertinents dans votre ciblage et dans la mise en place de vos campagnes.

C’est pourquoi la première règle essentielle doit être de réunir les équipes régulièrement, afin de s’assurer que tout le monde est à la page dans ces tâches et missions au niveau des discours et des messages qu’ils diffuseront sur les différentes plateformes. De la même manière, veillez bien à vérifier que tous les interlocuteurs sont prévenus des consignes ou des changements, surtout dans le cas où vous feriez appel à des agences externes pour vos campagnes. Car si un changement de plateformes peut s’avérer pertinent dans votre stratégie, le message diffusé lui, se doit de rester cohérent sur la durée.

Une autre bonne pratique à appliquer lorsque vous pensez votre stratégie multiplateforme, est de s’assurer que votre image de marque, vous permet de vous démarquer nettement de la concurrence sur votre marché. En effet, il serait contre-productif de proposer des messages équivalents à ceux des autres, les cibles ne pouvant dans ce cas que difficilement voir la différence entre les propositions qui leur sont faites.

Être au bon endroit et au bon moment

Un autre intérêt de bien connaître ces cibles est celui de pouvoir les toucher de manière efficace en fonction de leurs utilisations. Demandez-vous pour chaque plateforme, quel est le moment le plus opportun d’envoyer vos messages pour optimiser vos résultats ? Vous pouvez tester différentes théories ; les résultats qui en ressortiront vous permettront de vous démarquer encore plus facilement de la concurrence. Mais une campagne multiplateforme est d’autant plus intéressante si lesdites plateformes sont véritablement reliées entre elles et véritablement complémentaires. En effet, la multiplication des messages est une chose mais lorsque l’on organise ses campagnes en sorte qu’un internaute ayant déjà montré un intérêt reçoive une relance par un autre biais, on augmente d’autant plus les probabilités d’engagement les unes des autres. Car être au bon endroit au bon moment demande d’avoir étudié avec précision le cheminement de ces cibles afin de prévoir leurs réactions en fonction de leur comportement de base.

Et c’est dans ce contexte que les campagnes de retargeting sont notamment  de bons moyens très simples et très efficaces de pouvoir toucher ses cibles à point nommé. Car ces campagnes, en suivant les internautes lors de leur navigation, permettent de les relancer via un réseau de publicité Adsense par exemple, favorisant ainsi le passage à l’acte d’achat plus facilement.

Proposer une vraie valeur ajoutée

Qui dit marketing multiplateforme, et marketing web en général, dit forcément marketing de contenu. Le contenu est toujours un élément très important de vos campagnes car c’est lui qui va déterminer l’intérêt et le ressenti qu’auront les cibles quant à celles-ci. Proposer de la valeur ajoutée dans ses contenus est un moyen simple à mettre en place, mais qui peut vous faire bénéficier de très bons résultats à terme. Et comme toute campagne efficace, il faut que le contenu soit attrayant pour le consommateur si vous voulez que celle-ci soit à terme efficace pour vos ventes.

N’hésitez donc pas à faire preuve d’inventivité et de créativité, car c’est une manière parfaite de se démarquer de façon ludique, tout en encourageant les internautes à partager vos messages sur les réseaux sociaux. Pour cela, vous pouvez organiser des brainstormings avec vos équipes ou mieux, faire appel à une agence spécialisée qui créera un message adapté et original que vous pourrez diffuser sur l’ensemble de vos plateformes. N’oubliez pas que la valeur émotionnelle est un atout pour rester dans l’esprit de vos cibles et même, pour votre image de marque.

Personnaliser ses campagnes

Il n’est pas suffisant de faire apparaître un message sur différentes plateformes pour avoir les meilleurs résultats, il faut aussi attirer et garder l’attention de ses cibles si l’on veut le meilleur ROI possible pour ses campagnes. Et c’est avec cet objectif que la personnalisation est véritablement au cœur de la réussite des campagnes multiplateformes. En effet selon l’infographie ci-dessous 73% des consommateurs préfèrent une expérience d’achat personnalisée et 46% dépensent plus si la personnalisation apparaît sur diverses plateformes. Une tendance à prendre donc très au sérieux, d’autant que les outils de marketing mis à disposition à l’heure actuelle permettent de personnaliser beaucoup plus facilement les campagnes dans ce sens.

Aujourd’hui la personnalisation est un vrai critère différenciant sur votre marché, car avec la multitude de messages que les consommateurs reçoivent à longueur de journée avec les publicités, il faut trouver de nouvelles manières de les attirer et de les engager. D’autant plus qu’une stratégie marketing multiplateforme se concentre réellement sur le parcours des individus, et non seulement sur des points d’entrée possibles. Par conséquent, la personnalisation est une pratique tout à fait cohérente dans le cadre de campagnes multiplateformes et on peut la considérer sous différentes formes en fonction de chaque support. Par exemple, on peut imaginer l’envoi d’un courriel ou l’affichage de propositions via des publicités en fonction des consultations ou des derniers achats de l’internaute, ou encore pourquoi pas la suggestion de la boutique la plus proche dans le cadre d’une activité de commerce de proximité.

Choisir les bons KPIs

Le marketing multiplateforme est typiquement favorisé par les nouveaux moyens statistiques qui se trouvent à disposition des annonceurs aujourd’hui. En fonction de vos campagnes, vous allez pouvoir définir des indicateurs spécifiques aux plateformes utilisées ainsi qu’à vos objectifs particuliers, pour pouvoir les suivre régulièrement bien sûr, mais aussi à certains moments clés de vos campagnes. Par ailleurs, les KPIs vous permettront également de réaliser une véritable optimisation de vos efforts en fonction de ce que vous analyserez qui marche le mieux, c’est-à-dire en privilégiant les meilleures plateformes qui seront capables d’engager le consommateur de manière rapide et puissante.

Pour établir ces KPIs il faudra vous poser la question de vos objectifs réels et finaux. Quel est votre objectif principal dans le cadre de votre stratégie marketing multiplateforme ? Est-ce par exemple de faire décoller vos ventes, d’appuyer la communication sur un produit particulier en phase de lancement, ou encore de travailler votre image et votre notoriété ? Ces questions sont loin d’être anodines car elles détermineront non seulement ces indicateurs de performance qui vous seront précieux afin de prendre vos décisions, mais aussi la manière dont vous allez organiser les campagnes pour optimiser votre suivi.

Dans ce contexte, une très bonne pratique lorsque vous ordonnez une campagne de réseaux sociaux dans votre stratégie marketing, est d’utiliser les hashtags. Le hashtag est un terme qui suit le signe ‘#’ sur les réseaux sociaux comme Twitter, Facebook, ou encore Instagram. La création d’un hashtag personnalisé en fonction de votre message et de votre entreprise permettra de faire naître un véritable échange entre les membres sur les réseaux et de créer éventuellement un buzz sur la toile. Mais il faut savoir que vous pouvez aussi par ce biais suivre l’efficacité de vos campagnes en mesurant le nombre de partages effectifs que vos publications ont générés.

Enfin, n’oubliez pas qu’une campagne multiplateforme peut engendrer des coûts non négligeables, dus à la multiplication des supports notamment. Il est donc primordial d’organiser ses efforts afin de viser un ROI optimum. Et cela passe nécessairement par un suivi et un contrôle statistique régulier pour s’assurer de la bonne marche des choses, mais aussi par une phase de tests pour être certain de ses investissements. Alors, n’hésitez pas à organiser votre budget marketing pour pouvoir rester flexible et réarranger vos campagnes au besoin, et ne vous fiez pas aux résultats d’un seul test pour prendre vos conclusions ; organisez vos décisions en fonction d’un groupe de statistiques diverses et variées pour repérer les tendances le plus objectivement possible.

 

 

 

[1] https://www.sas.com/en_us/insights/marketing/multichannel-marketing.html

2017-10-24T14:39:55+00:00 octobre 10th, 2017|Conseils pour PME|

About the Author:

Laisser un commentaire