Attention! Des acteurs malveillants ont usurpé l’identité de Combustible pour des offres d’emploi frauduleuses. Combustible ne requiert jamais de données personnelles sensibles ni de paiement dans son processus de recrutement, toutes nos offres sont exclusivement publiées sur notre site d’emploi officiel pour votre sécurité.
Si vous avez été ciblé par cette fraude, signalez-le ici.

10 conseils pour réussir les embauches dans votre PME

La recherche et l’embauche de talents sont une mission incontournable pour la bonne croissance de votre PME.

Étant donné l’importance des enjeux et le coût du recrutement, vous devez en effet vous assurer que vos nouvelles recrues sont investies et dévouées à l’entreprise.

En effet, vous avez tout intérêt à engager le bon profil au bon poste, surtout si vous avez une structure réduite.

1/ Soyez clair et transparent sur la nature de l’emploi

Votre offre d’emploi doit être claire, concise et la plus exhaustive possible. Présentez au candidat une définition détaillée du poste, un organigramme où il peut clairement se positionner, et précisez son rôle dans la réalisation des objectifs de l’entreprise. Dans les petites structures, la polyvalence est incontournable, les postes évoluent rapidement ; il vous est donc indispensable de vérifier que le candidat fait preuve d’une grande faculté d’adaptation.

2/ Cherchez là où sont les candidats

Que sur soit sur le Web ou dans la vie réelle, placez-vous aux endroits ciblés par vos futurs collaborateurs : salon, évènements, conférences, ou tout autre manifestation fréquentée par les candidats qui ont le profil recherché. Très pratique, LinkedIn est une mine de ressources pour trouver des profils variés, le réseautage a encore de beaux jours devant lui !

3/ Offrez un emploi du temps flexible (quand c’est possible !) 

Cette liberté constitue un véritable argument pour vendre l’entreprise aux candidats. Et cela fonctionne très bien dans la mesure où le collaborateur épanoui réalise ses objectifs de manière flexible. Après tout, si votre PME est orientée vers les résultats, donner une marge de manœuvre à vos salariés pour les atteindre est une bonne façon de concilier vos objectifs et leur épanouissement.

4/ Sélectionnez un candidat compatible avec la culture d’entreprise

Privilégiez une personne en accord avec les valeurs fondamentales de votre entreprise, car vous pourrez toujours lui permettre d’acquérir des compétences, mais pas de changer sa personnalité. Les questions ludiques lors des entretiens visent à cerner les candidats sur ce point.

5/ Gardez l’œil ouvert

Ayez toujours le réflexe de vous demander si les personnes que vous rencontrez pourraient intégrer votre structure, même lorsque vous n’êtes pas dans un processus d’embauche. Conservez et répondez aux candidatures non retenues sur un poste, afin de pouvoir recontacter les candidats en cas de besoin ultérieur, pour le même poste ou pour un autre. Elles pourront également parler de votre entreprise au sein de leur réseau.

6/ Retenez un candidat qui vous plaît

Ne sélectionnez pas un candidat par défaut, embauchez une personne qui correspond réellement au poste et que vous appréciez car vous aurez à travailler tous les jours avec elle.

7/ Activez le réseau de vos collaborateurs

Faites intervenir les membres de votre équipe dans le processus d’embauche, de la recherche des candidats aux entretiens. Après tout, ils vont travailler avec votre nouvelle recrue et ont tout intérêt à favoriser la sélection d’un candidat correspondant au profil recherché.

8/ Séduisez et impressionnez vos futurs collaborateurs

L’entreprise aussi doit se vendre auprès du candidat. Donnez-lui envie de travailler dans votre entreprise. Car n’oubliez pas qu’un bon profil est également convoité par d’autres employeurs.

9/ N’ayez pas peur de tester le candidat

Proposez-lui une mission en tant qu’indépendant ou embauchez-le sur un contrat de courte durée afin qu’il vous confirme son adéquation au poste. Une mise en situation réelle est toujours plus pertinente qu’un entretien classique, lorsque le type d’emploi le permet.

10/ Intégrez votre nouveau collaborateur à l’équipe

La rapidité d’intégration est le facteur numéro un de fidélisation des collaborateurs. Accompagnez votre nouvelle recrue les premiers temps, et personnalisez son bureau pour qu’elle se sente bienvenue et immédiatement à l’aise dans votre entreprise.

En tant que dirigeant, vous devez attacher la plus grande importance à la qualité de votre processus d’embauche. C’est en effet sur le recrutement que repose la croissance de votre entreprise. À ce propos, avez-vous lu notre article sur « comment recruter la perle rare » ?

La recherche et l’embauche de talents sont une mission incontournable pour la bonne croissance de votre PME.

Étant donné l’importance des enjeux et le coût du recrutement, vous devez en effet vous assurer que vos nouvelles recrues sont investies et dévouées à l’entreprise.

En effet, vous avez tout intérêt à engager le bon profil au bon poste, surtout si vous avez une structure réduite.

1/ Soyez clair et transparent sur la nature de l’emploi

Votre offre d’emploi doit être claire, concise et la plus exhaustive possible. Présentez au candidat une définition détaillée du poste, un organigramme où il peut clairement se positionner, et précisez son rôle dans la réalisation des objectifs de l’entreprise. Dans les petites structures, la polyvalence est incontournable, les postes évoluent rapidement ; il vous est donc indispensable de vérifier que le candidat fait preuve d’une grande faculté d’adaptation.

2/ Cherchez là où sont les candidats

Que sur soit sur le Web ou dans la vie réelle, placez-vous aux endroits ciblés par vos futurs collaborateurs : salon, évènements, conférences, ou tout autre manifestation fréquentée par les candidats qui ont le profil recherché. Très pratique, LinkedIn est une mine de ressources pour trouver des profils variés, le réseautage a encore de beaux jours devant lui !

3/ Offrez un emploi du temps flexible (quand c’est possible !) 

Cette liberté constitue un véritable argument pour vendre l’entreprise aux candidats. Et cela fonctionne très bien dans la mesure où le collaborateur épanoui réalise ses objectifs de manière flexible. Après tout, si votre PME est orientée vers les résultats, donner une marge de manœuvre à vos salariés pour les atteindre est une bonne façon de concilier vos objectifs et leur épanouissement.

4/ Sélectionnez un candidat compatible avec la culture d’entreprise

Privilégiez une personne en accord avec les valeurs fondamentales de votre entreprise, car vous pourrez toujours lui permettre d’acquérir des compétences, mais pas de changer sa personnalité. Les questions ludiques lors des entretiens visent à cerner les candidats sur ce point.

5/ Gardez l’œil ouvert

Ayez toujours le réflexe de vous demander si les personnes que vous rencontrez pourraient intégrer votre structure, même lorsque vous n’êtes pas dans un processus d’embauche. Conservez et répondez aux candidatures non retenues sur un poste, afin de pouvoir recontacter les candidats en cas de besoin ultérieur, pour le même poste ou pour un autre. Elles pourront également parler de votre entreprise au sein de leur réseau.

6/ Retenez un candidat qui vous plaît

Ne sélectionnez pas un candidat par défaut, embauchez une personne qui correspond réellement au poste et que vous appréciez car vous aurez à travailler tous les jours avec elle.

7/ Activez le réseau de vos collaborateurs

Faites intervenir les membres de votre équipe dans le processus d’embauche, de la recherche des candidats aux entretiens. Après tout, ils vont travailler avec votre nouvelle recrue et ont tout intérêt à favoriser la sélection d’un candidat correspondant au profil recherché.

8/ Séduisez et impressionnez vos futurs collaborateurs

L’entreprise aussi doit se vendre auprès du candidat. Donnez-lui envie de travailler dans votre entreprise. Car n’oubliez pas qu’un bon profil est également convoité par d’autres employeurs.

9/ N’ayez pas peur de tester le candidat

Proposez-lui une mission en tant qu’indépendant ou embauchez-le sur un contrat de courte durée afin qu’il vous confirme son adéquation au poste. Une mise en situation réelle est toujours plus pertinente qu’un entretien classique, lorsque le type d’emploi le permet.

10/ Intégrez votre nouveau collaborateur à l’équipe

La rapidité d’intégration est le facteur numéro un de fidélisation des collaborateurs. Accompagnez votre nouvelle recrue les premiers temps, et personnalisez son bureau pour qu’elle se sente bienvenue et immédiatement à l’aise dans votre entreprise.

En tant que dirigeant, vous devez attacher la plus grande importance à la qualité de votre processus d’embauche. C’est en effet sur le recrutement que repose la croissance de votre entreprise. À ce propos, avez-vous lu notre article sur « comment recruter la perle rare » ?

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Évaluer cette page
Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]

CONTACTEZ-NOUS