Les étapes pour réussir sa création de contenu

Créer du contenu sur le Web, ce n’est pas seulement écrire un article et le publier. Le processus va beaucoup plus loin et englobe toute une myriade de détails, de la conception à la publication, jusqu’à la promotion et au suivi des résultats.

Trouver l’idée

Lorsque vous travaillez sur votre idée de départ, vous ne pouvez pas vous contenter d’une base de travail floue. Vous devez former un concept clair et compréhensible pour votre cible, mais qui apporte également quelque chose de nouveau à votre secteur, soit parce qu’il s’agit d’un nouveau sujet, soit parce que votre angle est original. Assurez-vous aussi que le sujet fasse écho à l’expérience de votre audience, à ses intérêts et à ses attentes.

Le style et la tonalité

Une fois que vous avez votre concept bien en main, il s’agit de savoir quelle forme vous allez lui donner. Votre contenu doit avoir une ligne directrice claire, ce que les anglophones appellent le « storytelling ». Cela implique une structure narrative, mais aussi la retranscription d’une émotion dans le message délivré au lecteur.

Il va de soi que le contenu doit également respecter la ligne éditoriale de votre marque et être engageant tout en évitant le ton promotionnel, qui donnerait l’impression d’avoir pour objectif unique de vendre des produits.

La qualité du contenu

Lorsque vous passez à la rédaction, soyez implacable dans le respect de la langue, et ne laissez aucune faute d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe. L’idéal est de faire relire le texte à plusieurs personnes correspondant à la cible, mais également à quelques personnes qui ne connaissent pas le sujet traité et qui pourront donc avoir plus de recul.

Pour donner de la crédibilité à votre contenu, d’autres critères sont à prendre en compte :

  • Il doit être alimenté par des données fiables venant d’une source reconnue.
  • La structure doit être claire et aérée, avec un titre et des sous-titres cohérents, qui permettent de comprendre le contenu d’un seul coup d’œil.
  • Il doit être illustré par des images de qualité et libres de droit. Cependant, limitez l’usage des médias pour ne pas alourdir la page et éviter de distraire le lecteur.
  • La mise en page (en responsive design) doit faciliter la lecture sur tous les supports.

Optimiser son contenu pour le SEO

Pour que votre contenu fonctionne, difficile de faire l’impasse sur le SEO. Quelques optimisations sont donc de rigueur. Pensez bien à inclure les mots clés les plus pertinents aux endroits stratégiques (titre et sous-titres), et à utiliser des variantes dans le corps de texte pour élargir votre champ sémantique.

N’oubliez pas de créer une meta description attractive et de bien soigner votre titre, en particulier si celui-ci devient par défaut la balise <title> de la page.

Il est aussi utile d’ajouter des liens internes vers d’autres contenus de votre site, et même vers des sites externes de référence, lorsque le contexte s’y prête.

La publication et la promotion du contenu

La publication de votre contenu est aussi importante que la rédaction en elle-même. En effet, le succès peut se jouer à peu de choses : l’heure et le jour de publication (de préférence pendant les périodes de forte activité, et bien sûr pas pendant les vacances) et l’envoi en avant-première à une sélection d’influenceurs du secteur.

Pour que votre contenu puisse être partagé facilement, n’oubliez pas les boutons de partage sociaux, et ajoutez volontiers un call-to-action à la fin du texte ou de la vidéo.

Pour donner un coup de pouce à la diffusion, n’oubliez pas d’inclure votre texte dans votre newsletter, de faire un teasing sur les réseaux sociaux, de recommander votre article sur les forums ou dans les groupes spécialisés, et bien sûr, de répondre à tous les commentaires.

Le travail de suivi

Mais le travail ne s’arrête pas là, car il s’agit d’accompagner votre contenu jusqu’au bout. Ce qui signifie aussi vérifier si les objectifs ont été atteint via quelques indicateurs de performance fixés à l’avance.

Ainsi, en appliquant ce processus rigoureux à toutes vos publications, vous augmentez vos chances de succès. Même si c’est le contenu qui compte, ce sont tous les petits détails qui l’entourent qui peuvent faire la différence.

Créer du contenu sur le Web, ce n’est pas seulement écrire un article et le publier. Le processus va beaucoup plus loin et englobe toute une myriade de détails, de la conception à la publication, jusqu’à la promotion et au suivi des résultats.

Trouver l’idée

Lorsque vous travaillez sur votre idée de départ, vous ne pouvez pas vous contenter d’une base de travail floue. Vous devez former un concept clair et compréhensible pour votre cible, mais qui apporte également quelque chose de nouveau à votre secteur, soit parce qu’il s’agit d’un nouveau sujet, soit parce que votre angle est original. Assurez-vous aussi que le sujet fasse écho à l’expérience de votre audience, à ses intérêts et à ses attentes.

Le style et la tonalité

Une fois que vous avez votre concept bien en main, il s’agit de savoir quelle forme vous allez lui donner. Votre contenu doit avoir une ligne directrice claire, ce que les anglophones appellent le « storytelling ». Cela implique une structure narrative, mais aussi la retranscription d’une émotion dans le message délivré au lecteur.

Il va de soi que le contenu doit également respecter la ligne éditoriale de votre marque et être engageant tout en évitant le ton promotionnel, qui donnerait l’impression d’avoir pour objectif unique de vendre des produits.

La qualité du contenu

Lorsque vous passez à la rédaction, soyez implacable dans le respect de la langue, et ne laissez aucune faute d’orthographe, de grammaire ou de syntaxe. L’idéal est de faire relire le texte à plusieurs personnes correspondant à la cible, mais également à quelques personnes qui ne connaissent pas le sujet traité et qui pourront donc avoir plus de recul.

Pour donner de la crédibilité à votre contenu, d’autres critères sont à prendre en compte :

  • Il doit être alimenté par des données fiables venant d’une source reconnue.
  • La structure doit être claire et aérée, avec un titre et des sous-titres cohérents, qui permettent de comprendre le contenu d’un seul coup d’œil.
  • Il doit être illustré par des images de qualité et libres de droit. Cependant, limitez l’usage des médias pour ne pas alourdir la page et éviter de distraire le lecteur.
  • La mise en page (en responsive design) doit faciliter la lecture sur tous les supports.

Optimiser son contenu pour le SEO

Pour que votre contenu fonctionne, difficile de faire l’impasse sur le SEO. Quelques optimisations sont donc de rigueur. Pensez bien à inclure les mots clés les plus pertinents aux endroits stratégiques (titre et sous-titres), et à utiliser des variantes dans le corps de texte pour élargir votre champ sémantique.

N’oubliez pas de créer une meta description attractive et de bien soigner votre titre, en particulier si celui-ci devient par défaut la balise <title> de la page.

Il est aussi utile d’ajouter des liens internes vers d’autres contenus de votre site, et même vers des sites externes de référence, lorsque le contexte s’y prête.

La publication et la promotion du contenu

La publication de votre contenu est aussi importante que la rédaction en elle-même. En effet, le succès peut se jouer à peu de choses : l’heure et le jour de publication (de préférence pendant les périodes de forte activité, et bien sûr pas pendant les vacances) et l’envoi en avant-première à une sélection d’influenceurs du secteur.

Pour que votre contenu puisse être partagé facilement, n’oubliez pas les boutons de partage sociaux, et ajoutez volontiers un call-to-action à la fin du texte ou de la vidéo.

Pour donner un coup de pouce à la diffusion, n’oubliez pas d’inclure votre texte dans votre newsletter, de faire un teasing sur les réseaux sociaux, de recommander votre article sur les forums ou dans les groupes spécialisés, et bien sûr, de répondre à tous les commentaires.

Le travail de suivi

Mais le travail ne s’arrête pas là, car il s’agit d’accompagner votre contenu jusqu’au bout. Ce qui signifie aussi vérifier si les objectifs ont été atteint via quelques indicateurs de performance fixés à l’avance.

Ainsi, en appliquant ce processus rigoureux à toutes vos publications, vous augmentez vos chances de succès. Même si c’est le contenu qui compte, ce sont tous les petits détails qui l’entourent qui peuvent faire la différence.

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Évaluer cette page
Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS