Remarketing pour les start-ups: comment tirer son épingle du jeu?

Le remarketing est sans aucun doute une opportunité formidable pour les entreprises. Ce type de stratégie de web marketing permet d’augmenter ses conversions et ses ventes et d’optimiser tous ses contenus pour en générer le meilleur ROI. Mais qu’en est-il pour les start-ups ? Le remarketing est-il adapté à ces entreprises aux budgets marketing restreints ? Et que pouvez-vous faire en tant que dirigeant pour vous démarquer dans ce contexte ? Voici une étude complète pour vous aider à comprendre comment utiliser le remarketing à votre avantage.

Qu’est-ce que le remarketing ?

Le remarketing, ou retargeting, est basé sur une technologie très simple : lorsqu’un internaute visite votre site web, celui-ci est instantanément identifié grâce à des cookies installés sur son ordinateur ou sur appareil de navigation mobile. Ainsi, lorsque celui-ci quitte le site, vous avez la possibilité de le relancer via un système de publicités, dites de retargeting, sur d’autres sites faisant partie par exemple des réseaux Search ou Display proposés par Google ou encore sur les réseaux sociaux ou par courriel.

Il existe donc plusieurs supports de communication pouvant s’associer à ce principe de remarketing, et notamment l’emailing qui permet de relancer des visiteurs identifiés en offrant des messages personnalisés et adaptés afin de les inciter à revenir sur votre site ou bien à passer à l’achat des produits qu’ils auraient repérés lors de leur visite. Certains annonceurs utilisent aussi la vidéo pour leur stratégie de remarketing, en connectant par exemple leurs efforts à leur chaîne YouTube.

Sur ce marché, plusieurs acteurs jouent des rôles plus ou moins importants. Le premier moteur de recherche, Google, se positionne bien sûr comme l’acteur principal dans ce type de marketing grâce aux opportunités qu’il propose aux annonceurs en termes de campagnes payantes Adwords notamment. Certains réseaux sociaux se démarquent également dans leurs propositions, comme c’est le cas par exemple pour Facebook ou encore pour LinkedIn. Ces réseaux, en plus de favoriser une certaine visibilité, proposent également des occasions de ciblage très intéressantes afin de gérer son budget publicité de la manière la plus pertinente possible. D’autres outils comme Adroll ou Hubspot offrent des solutions clé en main et très complètes, plutôt pratiques pour les entreprises débutant dans le domaine.

Le remarketing pour les Start up : bénéfices et limites

En moyenne, 96% des visiteurs d’un site quittent celui-ci sans aucun engagement et 70% ajoutent un produit à leur panier sans aller au bout du processus d’achat.On comprendra donc facilement l’intérêt que peut avoir une entreprise, sans considération de taille ou de secteur d’activité, à se pencher sur la question du remarketing. Des conversions plus importantes, un trafic web mieux exploité, des visiteurs plus engagés, des contenus optimisés, etc. Les avantages sont nombreux et ont la capacité d’impacter directement le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Mais il faut aussi comprendre qu’une stratégie de remarketing doit s’intégrer naturellement au sein d’une stratégie de marketing globale, et particulièrement à un entonnoir de vente cohérent et bien pensé. C’est justement là que réside l’intérêt principal de cette stratégie : pouvoir opérer des ciblages précis et des campagnes adaptées afin de mettre toutes les chances de son côté pour compléter les différents niveaux d’objectifs de votre entonnoir.

 

Cependant, le coût que représente une campagne de remarketing peut vite être assez lourd pour une entreprise qui débute comme c’est le cas pour une start-up. Et il est parfois difficile de ne pas se perdre dans les nombreuses opportunités que propose Google Adwords ou les propositions des prestataires du secteur. Heureusement, ces campagnes généralement basées sur un coût par clic sont plus facilement contrôlables d’un point de vue budgétaire et permettent de maîtriser un minimum les sommes engagées.

La mise en place de vos campagnes de remarketing : 7 astuces pour en tirer le maximum

Pour une Start-up il est donc essentiel de pouvoir optimiser ses campagnes de remarketing afin d’en tirer le maximum de ROI, et pour cela, il y a certaines astuces à connaître avant de vous lancer dans l’aventure.

1. Miser sur la segmentation

Nous en avons parlé précédemment : le remarketing est très intimement lié à votre entonnoir de vente. C’est pourquoi il est primordial d’avoir une réflexion au préalable sur votre site web en général et sur vos objectifs au global afin d’adapter vos campagnes conformément. Pour cela, vous allez devoir vous poser plusieurs questions fondamentales :

  • Quelle cible cherchez-vous à convertir ?

Concrètement votre cible peut tout simplement être constituée des visiteurs de votre site n’ayant réalisé aucune action particulière, mais pour plus d’efficacité vous pouvez aussi vous concentrer sur des cibles plus précises. On citera à titre d’exemples : les visiteurs ayant rempli leur panier d’achats sans l’avoir validé, les lecteurs de votre blogue ne s’étant pas inscrits à votre newsletter, les personnes ayant téléchargé votre application mobile sans l’utiliser ou encore les visiteurs qui n’auraient pas eu l’occasion de consulter une page spécifique et importante de votre site pendant leur visite.

Pour une start-up, il sera toujours plus intéressant d’aller vers un remarketing dynamique, c’est-à-dire exploitant pleinement le comportement des internautes en termes de navigation, plutôt que sur un remarketing standard, moins ciblé et donc, moins pertinent.

  • Quelles actions voulez-vous inciter cette cible à prendre sur votre site ?

La deuxième question que vous allez pouvoir vous poser est celle du type d’engagement que vous souhaitez inciter chez vos internautes cibles. Parle-t-on d’un achat ? D’un téléchargement ? D’un clic ? C’est un critère important pour votre stratégie car il va permettre de paramétrer plus facilement vos campagnes par la suite, et permettre d’affiner progressivement votre entonnoir.

  • Quel chemin ces cibles sont-elles susceptibles de prendre ?

Plus vous connaîtrez le comportement de vos cibles, plus vous serez capables de les relancer de la manière la plus efficace possible. Bien sûr, les campagnes de retargeting peuvent être ajustées grâce aux statistiques analytiques que vous allez pouvoir compiler au fil du temps, mais il n’en reste pas moins qu’une étude préalable peut vous permettre de gagner du temps, et de l’argent.

Demandez-vous par quel biais vos campagnes de retargeting seraient-elles le plus efficaces ? Cela peut être par des campagnes Google ou une présence sur les réseaux sociaux ou en imaginant une campagne d’emailing complètement automatisée par exemple. Ainsi, chaque objectif établi aura donc un plan d’action dédié et adapté.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait envisager des campagnes de remarketing sur vos propres bases de données clients. On peut par exemple imaginer une campagne d’emailing afin de relancer des clients en fin de contrat de souscription ou pour les alerter d’une mise à jour sur un produit déjà commandé précédemment.

2. Commencer petit pour voir grand

Lorsque l’on débute dans le remarketing, les possibilités peuvent paraître illimitées : il est donc important de ne pas se perdre et de ne surtout pas se disperser si l’on veut optimiser son budget et ses ressources. Ainsi, nous vous conseillons vivement de privilégier la simplicité, dans un premier temps, afin de poser des bases saines pour votre stratégie. Rome ne s’est pas faite en un jour et votre marketing doit être réfléchi si vous souhaitez tirer votre épingle du jeu le plus rapidement possible.

Ne voyez pas trop grand ni trop compliqué au départ : commencez par vous concentrer sur une partie de votre cible, préférablement celle que vous avez identifiée comme étant la plus simple à atteindre ou encore celle qui aura un intérêt réel et avéré pour les produits que vous proposez. Vos premières campagnes de remarketing vous permettront de tester vos campagnes et vos messages, et de les affiner au maximum à faible coût sur une cible restreinte. Par la suite, il sera alors plus facile d’élargir votre champ d’action et d’appliquer ces mêmes principes sur d’autres segments de votre cible afin d’élargir votre champ d’action et par conséquent développer vos résultats.

 

Les possibilités en termes de remarketing sont sans aucun doute très nombreuses, il vous sera donc facile de trouver de nouvelles idées et de nouvelles manières de toucher vos cibles. L’infographie ci-dessous illustre bien cette vérité et reprend les 7 types de retargeting efficaces, qu’ils soient liés à votre site web ou à des sources externes à celui-ci.

3. Choisir ses pages de destination

Lorsque vous mettrez en place vos campagnes, n’oubliez pas de porter une attention particulière aux pages de destination mises à disposition dans vos publicités. En effet, il est toujours plus pertinent de proposer aux internautes des pages réellement adaptées à leurs besoins et à leur navigation, plutôt que de leur proposer un lien général ou vers votre page d’accueil.

Par ailleurs, plus vous personnaliserez vos pages de destinations, plus vous pourrez collecter des statistiques précises et segmentées en fonction des différents comportements et des différents segments qui caractérisent votre cible.

4. Faire preuve de créativité dans ses campagnes

La créativité, l’originalité de vos publicités a aussi toute son importance dans l’efficacité globale de vos campagnes de remarketing. En tant que start-up, vous ne pouvez pas vous permettre de développer tous ses efforts pour une publicité qui ne serait au final que peu engageante. Vous pouvez utiliser des visuels attractifs ou travailler vos messages afin que vos publicités ressortent face à la concurrence qui peut s’avérer féroce sur les réseaux display. Dans ce cadre, il est aussi à noter que, plus la segmentation que vous aurez faite au préalable sera pertinente, plus vos messages seront cohérents vis-à-vis des cibles.

En tant que start-up, vous bénéficiez presque naturellement d’une image jeune et innovante. Pourquoi ne pas profiter de cet avantage pour accompagner votre communication dans ce sens ? La créativité vous permettra de vous démarquer et d’attirer l’attention des internautes.

5. Établir une fréquence d’apparition maximum pour vos campagnes

Afin d’optimiser vos campagnes et vos budgets au maximum, il est absolument nécessaire d’intégrer un certain plafond dans la fréquence d’apparition de vos publicités. En effet, le rendement de vos campagnes et votre ROI global aura tendance à diminuer si celles-ci ont tendance à trop se répéter pour un même visiteur. Et par ailleurs, une trop grande répétition du même message peut à terme provoquer un certain agacement chez vos visiteurs.

Dans la même logique, faites en sorte de ne pas proposer les mêmes publicités aux visiteurs ayant d’ores et déjà réalisé un achat sur votre site. De manière générale, mieux vaut adapter ses messages au maximum aux différents profils d’internautes.

6. Avoir une approche de remarketing social

En dehors des campagnes liées au réseau Search ou Display de Google, les réseaux sociaux ont eux aussi de très bonnes opportunités à proposer à une start-up en ce qui concerne sa stratégie de remarketing. Les réseaux sociaux jouent un rôle central dans l’utilisation web des internautes : ceux-ci se connectent généralement quotidiennement et ont un rapport presque affectif avec ces supports. C’est notamment le cas avec Facebook.

Ainsi les réseaux sociaux vous permettent d’accéder à vos cibles de manière indirecte mais tout aussi efficace. Et par ailleurs, certains réseaux vous proposent non seulement de personnaliser vos publicités avec des visuels et des messages attractifs et personnalisés, mais aussi d’aller très loin dans le ciblage de vos prospects et dans les statistiques.

N’hésitez donc pas à étudier certains réseaux sélectionnés pour vos campagnes, en allouant un budget déterminé et limité dans un premier temps afin de vous faire la main sur les différentes fonctionnalités disponibles.

7. Mener un suivi orienté résultats

Comme pour toute stratégie de web marketing, le suivi est un critère de performance incontournable. Mais au-delà du suivi purement statistique, nous vous invitons à considérer un suivi orienté sur vos résultats pour vos campagnes de remarketing. En effet, savoir combien de ventes vos campagnes ont générées et quel a été le ROI réel de vos efforts est une donnée particulièrement importante pour votre entreprise, et surtout pour une start-up qui doit économiser ses ressources et son temps de manière générale. Si vos objectifs sont liés au nombre d’inscriptions à votre newsletter par exemple, n’hésitez pas à estimer le gain financier que cela représente pour votre entreprise afin d’avoir une analyse de vos conversions plus concrète et pratique.

https://www.bluefountainmedia.com/blog/5-lists-to-get-started-with-remarketing/

Le remarketing est sans aucun doute une opportunité formidable pour les entreprises. Ce type de stratégie de web marketing permet d’augmenter ses conversions et ses ventes et d’optimiser tous ses contenus pour en générer le meilleur ROI. Mais qu’en est-il pour les start-ups ? Le remarketing est-il adapté à ces entreprises aux budgets marketing restreints ? Et que pouvez-vous faire en tant que dirigeant pour vous démarquer dans ce contexte ? Voici une étude complète pour vous aider à comprendre comment utiliser le remarketing à votre avantage.

Qu’est-ce que le remarketing ?

Le remarketing, ou retargeting, est basé sur une technologie très simple : lorsqu’un internaute visite votre site web, celui-ci est instantanément identifié grâce à des cookies installés sur son ordinateur ou sur appareil de navigation mobile. Ainsi, lorsque celui-ci quitte le site, vous avez la possibilité de le relancer via un système de publicités, dites de retargeting, sur d’autres sites faisant partie par exemple des réseaux Search ou Display proposés par Google ou encore sur les réseaux sociaux ou par courriel.

Il existe donc plusieurs supports de communication pouvant s’associer à ce principe de remarketing, et notamment l’emailing qui permet de relancer des visiteurs identifiés en offrant des messages personnalisés et adaptés afin de les inciter à revenir sur votre site ou bien à passer à l’achat des produits qu’ils auraient repérés lors de leur visite. Certains annonceurs utilisent aussi la vidéo pour leur stratégie de remarketing, en connectant par exemple leurs efforts à leur chaîne YouTube.

Sur ce marché, plusieurs acteurs jouent des rôles plus ou moins importants. Le premier moteur de recherche, Google, se positionne bien sûr comme l’acteur principal dans ce type de marketing grâce aux opportunités qu’il propose aux annonceurs en termes de campagnes payantes Adwords notamment. Certains réseaux sociaux se démarquent également dans leurs propositions, comme c’est le cas par exemple pour Facebook ou encore pour LinkedIn. Ces réseaux, en plus de favoriser une certaine visibilité, proposent également des occasions de ciblage très intéressantes afin de gérer son budget publicité de la manière la plus pertinente possible. D’autres outils comme Adroll ou Hubspot offrent des solutions clé en main et très complètes, plutôt pratiques pour les entreprises débutant dans le domaine.

Le remarketing pour les Start up : bénéfices et limites

En moyenne, 96% des visiteurs d’un site quittent celui-ci sans aucun engagement et 70% ajoutent un produit à leur panier sans aller au bout du processus d’achat.On comprendra donc facilement l’intérêt que peut avoir une entreprise, sans considération de taille ou de secteur d’activité, à se pencher sur la question du remarketing. Des conversions plus importantes, un trafic web mieux exploité, des visiteurs plus engagés, des contenus optimisés, etc. Les avantages sont nombreux et ont la capacité d’impacter directement le chiffre d’affaires de l’entreprise.

Mais il faut aussi comprendre qu’une stratégie de remarketing doit s’intégrer naturellement au sein d’une stratégie de marketing globale, et particulièrement à un entonnoir de vente cohérent et bien pensé. C’est justement là que réside l’intérêt principal de cette stratégie : pouvoir opérer des ciblages précis et des campagnes adaptées afin de mettre toutes les chances de son côté pour compléter les différents niveaux d’objectifs de votre entonnoir.

 

Cependant, le coût que représente une campagne de remarketing peut vite être assez lourd pour une entreprise qui débute comme c’est le cas pour une start-up. Et il est parfois difficile de ne pas se perdre dans les nombreuses opportunités que propose Google Adwords ou les propositions des prestataires du secteur. Heureusement, ces campagnes généralement basées sur un coût par clic sont plus facilement contrôlables d’un point de vue budgétaire et permettent de maîtriser un minimum les sommes engagées.

La mise en place de vos campagnes de remarketing : 7 astuces pour en tirer le maximum

Pour une Start-up il est donc essentiel de pouvoir optimiser ses campagnes de remarketing afin d’en tirer le maximum de ROI, et pour cela, il y a certaines astuces à connaître avant de vous lancer dans l’aventure.

1. Miser sur la segmentation

Nous en avons parlé précédemment : le remarketing est très intimement lié à votre entonnoir de vente. C’est pourquoi il est primordial d’avoir une réflexion au préalable sur votre site web en général et sur vos objectifs au global afin d’adapter vos campagnes conformément. Pour cela, vous allez devoir vous poser plusieurs questions fondamentales :

  • Quelle cible cherchez-vous à convertir ?

Concrètement votre cible peut tout simplement être constituée des visiteurs de votre site n’ayant réalisé aucune action particulière, mais pour plus d’efficacité vous pouvez aussi vous concentrer sur des cibles plus précises. On citera à titre d’exemples : les visiteurs ayant rempli leur panier d’achats sans l’avoir validé, les lecteurs de votre blogue ne s’étant pas inscrits à votre newsletter, les personnes ayant téléchargé votre application mobile sans l’utiliser ou encore les visiteurs qui n’auraient pas eu l’occasion de consulter une page spécifique et importante de votre site pendant leur visite.

Pour une start-up, il sera toujours plus intéressant d’aller vers un remarketing dynamique, c’est-à-dire exploitant pleinement le comportement des internautes en termes de navigation, plutôt que sur un remarketing standard, moins ciblé et donc, moins pertinent.

  • Quelles actions voulez-vous inciter cette cible à prendre sur votre site ?

La deuxième question que vous allez pouvoir vous poser est celle du type d’engagement que vous souhaitez inciter chez vos internautes cibles. Parle-t-on d’un achat ? D’un téléchargement ? D’un clic ? C’est un critère important pour votre stratégie car il va permettre de paramétrer plus facilement vos campagnes par la suite, et permettre d’affiner progressivement votre entonnoir.

  • Quel chemin ces cibles sont-elles susceptibles de prendre ?

Plus vous connaîtrez le comportement de vos cibles, plus vous serez capables de les relancer de la manière la plus efficace possible. Bien sûr, les campagnes de retargeting peuvent être ajustées grâce aux statistiques analytiques que vous allez pouvoir compiler au fil du temps, mais il n’en reste pas moins qu’une étude préalable peut vous permettre de gagner du temps, et de l’argent.

Demandez-vous par quel biais vos campagnes de retargeting seraient-elles le plus efficaces ? Cela peut être par des campagnes Google ou une présence sur les réseaux sociaux ou en imaginant une campagne d’emailing complètement automatisée par exemple. Ainsi, chaque objectif établi aura donc un plan d’action dédié et adapté.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait envisager des campagnes de remarketing sur vos propres bases de données clients. On peut par exemple imaginer une campagne d’emailing afin de relancer des clients en fin de contrat de souscription ou pour les alerter d’une mise à jour sur un produit déjà commandé précédemment.

2. Commencer petit pour voir grand

Lorsque l’on débute dans le remarketing, les possibilités peuvent paraître illimitées : il est donc important de ne pas se perdre et de ne surtout pas se disperser si l’on veut optimiser son budget et ses ressources. Ainsi, nous vous conseillons vivement de privilégier la simplicité, dans un premier temps, afin de poser des bases saines pour votre stratégie. Rome ne s’est pas faite en un jour et votre marketing doit être réfléchi si vous souhaitez tirer votre épingle du jeu le plus rapidement possible.

Ne voyez pas trop grand ni trop compliqué au départ : commencez par vous concentrer sur une partie de votre cible, préférablement celle que vous avez identifiée comme étant la plus simple à atteindre ou encore celle qui aura un intérêt réel et avéré pour les produits que vous proposez. Vos premières campagnes de remarketing vous permettront de tester vos campagnes et vos messages, et de les affiner au maximum à faible coût sur une cible restreinte. Par la suite, il sera alors plus facile d’élargir votre champ d’action et d’appliquer ces mêmes principes sur d’autres segments de votre cible afin d’élargir votre champ d’action et par conséquent développer vos résultats.

 

Les possibilités en termes de remarketing sont sans aucun doute très nombreuses, il vous sera donc facile de trouver de nouvelles idées et de nouvelles manières de toucher vos cibles. L’infographie ci-dessous illustre bien cette vérité et reprend les 7 types de retargeting efficaces, qu’ils soient liés à votre site web ou à des sources externes à celui-ci.

3. Choisir ses pages de destination

Lorsque vous mettrez en place vos campagnes, n’oubliez pas de porter une attention particulière aux pages de destination mises à disposition dans vos publicités. En effet, il est toujours plus pertinent de proposer aux internautes des pages réellement adaptées à leurs besoins et à leur navigation, plutôt que de leur proposer un lien général ou vers votre page d’accueil.

Par ailleurs, plus vous personnaliserez vos pages de destinations, plus vous pourrez collecter des statistiques précises et segmentées en fonction des différents comportements et des différents segments qui caractérisent votre cible.

4. Faire preuve de créativité dans ses campagnes

La créativité, l’originalité de vos publicités a aussi toute son importance dans l’efficacité globale de vos campagnes de remarketing. En tant que start-up, vous ne pouvez pas vous permettre de développer tous ses efforts pour une publicité qui ne serait au final que peu engageante. Vous pouvez utiliser des visuels attractifs ou travailler vos messages afin que vos publicités ressortent face à la concurrence qui peut s’avérer féroce sur les réseaux display. Dans ce cadre, il est aussi à noter que, plus la segmentation que vous aurez faite au préalable sera pertinente, plus vos messages seront cohérents vis-à-vis des cibles.

En tant que start-up, vous bénéficiez presque naturellement d’une image jeune et innovante. Pourquoi ne pas profiter de cet avantage pour accompagner votre communication dans ce sens ? La créativité vous permettra de vous démarquer et d’attirer l’attention des internautes.

5. Établir une fréquence d’apparition maximum pour vos campagnes

Afin d’optimiser vos campagnes et vos budgets au maximum, il est absolument nécessaire d’intégrer un certain plafond dans la fréquence d’apparition de vos publicités. En effet, le rendement de vos campagnes et votre ROI global aura tendance à diminuer si celles-ci ont tendance à trop se répéter pour un même visiteur. Et par ailleurs, une trop grande répétition du même message peut à terme provoquer un certain agacement chez vos visiteurs.

Dans la même logique, faites en sorte de ne pas proposer les mêmes publicités aux visiteurs ayant d’ores et déjà réalisé un achat sur votre site. De manière générale, mieux vaut adapter ses messages au maximum aux différents profils d’internautes.

6. Avoir une approche de remarketing social

En dehors des campagnes liées au réseau Search ou Display de Google, les réseaux sociaux ont eux aussi de très bonnes opportunités à proposer à une start-up en ce qui concerne sa stratégie de remarketing. Les réseaux sociaux jouent un rôle central dans l’utilisation web des internautes : ceux-ci se connectent généralement quotidiennement et ont un rapport presque affectif avec ces supports. C’est notamment le cas avec Facebook.

Ainsi les réseaux sociaux vous permettent d’accéder à vos cibles de manière indirecte mais tout aussi efficace. Et par ailleurs, certains réseaux vous proposent non seulement de personnaliser vos publicités avec des visuels et des messages attractifs et personnalisés, mais aussi d’aller très loin dans le ciblage de vos prospects et dans les statistiques.

N’hésitez donc pas à étudier certains réseaux sélectionnés pour vos campagnes, en allouant un budget déterminé et limité dans un premier temps afin de vous faire la main sur les différentes fonctionnalités disponibles.

7. Mener un suivi orienté résultats

Comme pour toute stratégie de web marketing, le suivi est un critère de performance incontournable. Mais au-delà du suivi purement statistique, nous vous invitons à considérer un suivi orienté sur vos résultats pour vos campagnes de remarketing. En effet, savoir combien de ventes vos campagnes ont générées et quel a été le ROI réel de vos efforts est une donnée particulièrement importante pour votre entreprise, et surtout pour une start-up qui doit économiser ses ressources et son temps de manière générale. Si vos objectifs sont liés au nombre d’inscriptions à votre newsletter par exemple, n’hésitez pas à estimer le gain financier que cela représente pour votre entreprise afin d’avoir une analyse de vos conversions plus concrète et pratique.

https://www.bluefountainmedia.com/blog/5-lists-to-get-started-with-remarketing/

Click to rate this post!
[Total: 2 Average: 5]
Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Évaluer cette page
Click to rate this post!
[Total: 2 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS