Établir un budget marketing selon vos objectifs de croissance

Établir un budget marketing selon vos objectifs de croissance

Définir son budget marketing est une tâche qui peut devenir particulièrement ardue pour une PME. On a toujours tendance à déterminer le budget marketing en fonction de « ce qu’il restera » des bénéfices, et pourtant cette dépense est absolument vitale pour une entreprise en croissance. Si vous avez des objectifs de croissance ambitieux, mieux vaut prévoir un prévisionnel qui vous permettra de faire décoller vos ventes, tout en restant dans les limites du raisonnable quant à votre taille et à votre chiffre d’affaires. Nous vous aidons ici à déterminer de façon efficace et rentable un budget marketing à la hauteur de vos ambitions!

 

1.      Les calculs

La première chose à définir au niveau du budget marketing est bien évidemment : le budget! Sans rentrer dans des calculs savants, il y a tout de même plusieurs critères à prendre en compte afin de déterminer un budget pertinent pour son entreprise.

  • Tout d’abord, il faut déterminer dans quelles problématiques stratégiques vous allez faire évoluer ce budget. Si votre entreprise a des objectifs ambitieux au niveau de sa croissance, il va falloir établir un budget plus important que, par exemple, celui de l’année précédente. Évidemment le budget sera moindre que si vous démarrez votre entreprise ou si vous lancez un nouveau produit, mais on peut facilement estimer un budget marketing aux environs de 10 à 15% du chiffre d’affaires pour une entreprise en croissance, comparé à 2 à 5% pour celui d’entreprises bien implantées sur leur secteur.
  •  Ainsi, vous devez non seulement prendre en compte vos objectifs, mais également votre marché et votre place au sein de celui-ci. Le budget devra correspondre à la taille de votre entreprise, à votre secteur et à vos clients. Si votre zone d’achalandage est plutôt restreinte, car elle concerne surtout des professionnels dans une zone donnée, vous aurez un budget inférieur à une entreprise visant des particuliers sur tout le territoire.
  •  Un autre critère à analyser est celui de la concurrence : que font vos concurrents ? Se reposent-ils sur leurs lauriers ou ont-ils plutôt tendance à adopter des stratégies marketing très agressives ? Quelle est votre place sur ce marché ?

 

2.      La planification

Si le budget en lui-même est une part importante à déterminer, le budget marketing doit aussi être établi en fonction du temps que vous passerez sur l’exploitation de celui-ci, mais aussi en actions que vous pourrez réaliser de manière régulière sur l’année. C’est pourquoi le plan commercial vient en parallèle d’un budget marketing, car déterminer le budget en lui-même ne suffit pas. La pire erreur à faire serait d’attendre le dernier moment pour se préoccuper du lancement d’un produit que l’on aurait mis des mois à élaborer, pour finalement réaliser des actions de communication dans l’urgence, avec des prestataires ou des stratégies inadaptés et très coûteux !

Au contraire, il faut prendre le budget marketing sérieusement et le voir comme un investissement à part entière, car il est le garant de vos commercialisations. Dans le cadre d’une entreprise avec des objectifs de croissance, il convient d’optimiser toutes les étapes du budget et du plan marketing : mieux vaut préférer des actions bien ficelées que d’autres, mal pensées. Pour ce faire, vous pouvez notamment consulter les articles de ce blogue : les membres de notre équipe vous donnent les bases à connaître pour optimiser chaque action que vous jugerez pertinente pour votre entreprise.

De manière générale, dans un budget marketing de croissance, il vaut mieux favoriser les objectifs à moyen et à long terme, et leur consacrer au minimum 60% de votre budget. Dans le cadre d’un marketing web, cela regroupe notamment :

  • Votre référencement SEO ; notamment l’optimisation de votre page d’accueil et de vos campagnes Adwords. Cette partie est primordiale pour instaurer une visibilité précieuse sur les moteurs de recherche, et elle permet de gérer de manière très pointue votre ROI.
  • La rédaction de contenu : dans le cadre d’une PME en croissance, une des clés de l’acquisition de contacts, surtout sur le web, est de proposer du contenu pertinent pour vos prospects ; que cela soit sous la forme d’un blogue, ou d’une présence sur les réseaux sociaux par exemple, ou encore sur YouTube avec la réalisation de vidéos dans votre domaine d’expertise. Le contenu est véritablement une stratégie gagnante pour atteindre vos objectifs de croissance, mais elle est génératrice de temps (ou d’argent si vous sous-traitez cette même partie) qu’il faut absolument considérer dans votre budget marketing.
  • Votre notoriété locale ; notamment si votre activité évolue autour d’un commerce de proximité. Des actions de mix marketing sont de ce cas très rémunératrices.

Toutes ces actions vont non seulement pouvoir vous générer de leads, mais vont également travailler votre image de marque et votre visibilité globale.

Consacrez le reste de votre budget pour des actions plus ponctuelles ou temporaires ; comme des concours Facebook, ou des campagnes Adsense par exemple, ou encore l’organisation d’évènements ou de salons professionnels. Vous pouvez vous appuyer sur des études de cas pour estimer les actions les plus intéressantes dans leur ratio dépenses – rendement.

N’hésitez pas à consacrer un certain budget pour le suivi et l’étude des résultats des actions menées et du calcul de leur ROI, voir même pour le réajustement de certaines, comme la refonte de votre page d’accueil ou de votre site par exemple. Trop peu d’entreprises en croissance pensent à ce budget « secours » qui peut s’avérer très utile pour transformer une campagne à ROI médiocre en une action très rémunératrice.

 

3.      La flexibilité et l’adaptation

Ce qui est le plus important pour une entreprise en croissance c’est l’anticipation ! Anticipez d’abord d’avoir les moyens humains pour gérer les retombées de vos actions et de ne pas générer du mécontentement client, qui serait la pire des publicités!

N’hésitez pas à imaginer différents scénarios afin de faire le tri dans vos priorités. Demandez-vous quels seront le meilleur et le pire scénario de chacun de vos investissements, afin de vous préparer non seulement aux échecs éventuels, mais aussi aux futures réussites.

 

Profitez de votre taille et de votre flexibilité de PME pour réajuster si besoin les actions, ce sera votre force contre des concurrents trop lents pour réagir aux nouvelles opportunités! Et surtout, n’oubliez pas que : ne pas donner assez de temps et d’argent à son budget marketing, c’est véritablement entrer dans un cercle vicieux : moins le budget est important, moins les ventes sont importantes, et moins vous faites de communication. Le budget marketing doit être un élément primordial de votre stratégie de croissance.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
2016-08-23T14:57:22+00:00 août 23rd, 2016|Non classifié(e)|

About the Author:

Laisser un commentaire