Attention! Des acteurs malveillants ont usurpé l’identité de Combustible pour des offres d’emploi frauduleuses. Combustible ne requiert jamais de données personnelles sensibles ni de paiement dans son processus de recrutement, toutes nos offres sont exclusivement publiées sur notre site d’emploi officiel pour votre sécurité.
Si vous avez été ciblé par cette fraude, signalez-le ici.

Comment améliorer le marketing Web de votre établissement touristique (hôtel, restaurant ou autre)

Le tourisme est un secteur ultra concurrentiel, ce qui rend le travail du marketing plus compliqué. Internet ne fait pas exception à la règle, avec une offre dense et variée à la disposition des clients, qui ne savent pas toujours comment choisir leur hôtel ou leur restaurant. Mais pour faire pencher la balance de votre côté, il existe des techniques de marketing web pour établissements touristiques qui, utilisées à bon escient, peuvent faire des merveilles.

Un site moderne et ergonomique

site-ergonomiqueSi ce n’est pas déjà fait, commencez par créer un site Web. Mais pas n’importe comment. En effet, pour être efficace, il doit être lisible aussi bien sur un ordinateur que sur un téléphone ou une tablette.

Pensez responsive design dès la conception, car vos clients peuvent improviser une réservation dans votre établissement depuis le café du coin ou leur canapé -et pas forcément sagement assis derrière leur ordinateur.

Votre site doit également aller à l’essentiel. Numéro de téléphone, adresse et horaires d’ouverture doivent être accessibles dès la page d’accueil, ou au maximum en un un clic. Pour accroître vos chances, un formulaire de réservation peut être un plus, mais seulement si vous êtes sûrs de pouvoir gérer la demande.

Évitez les fioritures stylistiques et inspirez-vous de la page d’accueil de Google : un espace blanc avec un formulaire. Simple et efficace.

Une visibilité accrue grâce au SEO

Parlons du SEO, justement. Si ce seul acronyme peut vous sembler effrayant, il n’y a en fait rien de bien compliqué.

La première étape, c’est de se demander ce que vos prospects recherchent sur les moteurs. Petit indice : il s’agit probablement de requêtes de type : « restaurant italien Marseille » ou encore : « hôtel cinq étoiles Toulouse ».

Vous comprendrez en effet rapidement que pour le secteur touristique, la notion de localisation est très importante. Intégrez donc des termes géolocalisés à votre liste de mots clés (ville ou villes alentours si vous êtes situé dans un endroit isolé, région, département, voire pays).

Une règle en SEO : éviter le jargon et miser sur les formules simples. Par exemple, il est peu probable que les internautes recherchent le terme « établissement hôtelier » au lieu de « hôtel ».

Une fois vos mots clés définis, disséminez-les (à bon escient) dans votre contenu.

Autre point important : vérifiez l’accessibilité de votre site. Encore une fois, le mieux est l’ennemi du bien. Alors ne vous laissez pas séduire par de grosses animations qui n’apportent que peu d’information et peuvent bloquer l’accès aux moteurs de recherche.

Des campagnes de publicité ciblées

google-adwordsLa publicité sur Internet est particulièrement pertinente lorsque vous lancez votre activité. Vous êtes un hôtel ou un restaurant récemment implanté en ville ? Une campagne permettra de vous faire connaître.

Vous pouvez afficher des bannières publicitaires sur des sites en lien avec votre activité. Des sites comme Le Routard proposent généralement des forfaits dédiés aux entreprises touristiques.

Autre option : Facebook. Ce réseau a l’avantage de proposer un ciblage avancé. Vous pouvez ainsi diffuser vos publicités uniquement aux personnes se trouvant dans votre ville, et dans une certaine tranche d’âge (qui correspondrait à votre clientèle moyenne).

Google Adwords permet également le ciblage géographique.

En revanche, ce type de publicités se base sur un système d’enchères, ce qui peut vous revenir cher, en fonction de la ville dans laquelle vous vous trouvez et du niveau de concurrence.

C’est pourquoi, en dehors de l’investissement initial, la publicité en ligne n’a d’intérêt que si vous mesurez précisément les résultats obtenus pour vous assurer du ROI de l’opération.

Contenu local adapté à votre audience

Si vous avez un blog, déterminez d’abord votre cible. À qui allez-vous vous adresser : des touristes de passage ? Des habitués ? Une bonne connaissance clients est la base d’un contenu efficace.

Les sujets peuvent être variés, mais concentrez-vous sur le concret et l’utile. Pour un restaurant, des recettes du chef seront les bienvenues, tandis que pour un hôtel, une description des alentours sera plus pertinente. Décrivez par exemple les lieux de spectacle situés à quelques pas de votre hôtel.

Bien sûr, votre contenu reflète votre marque. Adaptez donc la tonalité à votre atmosphère. Par exemple, si vous représentez un restaurant gastronomique, soyez à la fois convivial et discret. Si vous êtes à la tête d’un hôtel atypique, vous pouvez vous permettre quelques fantaisies.

Faites bon usage des médias sociaux

social-media-logos_15773Les médias sociaux sont une véritable mine d’or pour les entreprises B2C. Vous pouvez y retrouvez une audience large et communiquer avec elle.

Cependant, il y a quelques règles à respecter, car nous sommes loin des médias traditionnels. Ainsi, évitez d’aborder un ton trop promotionnel sur vos différents profils, et mettez plutôt l’accent sur le personnel et l’humain, comme des témoignages clients.

De plus, ne vous lancez pas à corps perdu dans tous les réseaux sociaux, juste par principe ! Faites le tri et optez pour les sites les plus adaptés à votre entreprise. Dans le secteur du tourisme, Facebook est sans doute plus efficace que Linkedin, plus orienté B2B.

Par ailleurs, ne vous lancez que si vous êtes sûrs de pouvoir poster des informations régulièrement et de répondre aux questions et commentaires publiés sur vos pages. Car sans interaction, les médias sociaux n’ont aucun intérêt.

L’email marketing, un allié puissant

L’envoi d’emails est une technique marketing redoutable. Mais mal utilisée, elle peut être contre-productive. Il faut par exemple éviter à tout prix d’acheter des fichiers emails non qualifiés.

Commencez plutôt par amasser quelques adresses en ajoutant un formulaire d’inscription sur votre site. Vous pouvez également demander à vos anciens clients s’ils souhaitent recevoir votre newsletter pour se tenir informés des nouveautés et des promotions.

La communication par email doit être personnalisée. Ainsi, n’oubliez pas d’ajouter le nom et le prénom du destinataire. Et si possible, segmentez votre base en fonction de vos types de clients.

Les établissements touristiques s’adressent généralement à deux cibles bien distinctes : les professionnels et les clients particuliers. Or, il est clair que vous ne pouvez pas vous adresser à ces deux cibles de la même manière.

Segmentez donc votre base et faites des envois séparés, avec des messages bien adaptés. Par exemple, mentionnez vos offres pour les séminaires d’entreprise pour les uns, et pour les fêtes d’anniversaire pour les autres.

Les services de réservation tiers, utiles mais coûteux

Les sites de type Open Table ou Booking.com sont sujets à polémique.

D’un côté, ils permettent une visibilité accrue, car ce sont des professionnels du marketing, avec des équipes dédiées au développement d’outils technologiques puissants mis à jour en temps réel (systèmes de recherche multicritères, informations précises sur les établissements).

La plupart des sites Web d’hôtels ou de restaurant n’ont pas les moyens d’investir dans de tels outils, tout simplement car ce n’est pas leur cœur de métier.

Le problème, c’est bien évidemment la commission que prennent ces sites, qui réduit une marge déjà faible sur certaines prestations.

Ainsi, essayez de tirer le meilleur parti des services de réservation tiers, en ne les utilisant par exemple que pour combler les périodes creuses, ou pour viser une clientèle haut de gamme sur des services plus prestigieux, où la marge est plus élevée. Car une fois que vous attirez ces clients, ils peuvent revenir dans votre établissement, et cette fois sans intermédiaire.

Les sites d’avis clients, incontournables

reviews-sitesEnfin, pour un établissement touristique, il est désormais impossible de faire l’impasse sur les avis clients, qui permettent aux internautes de se faire une idée bien précise de l’établissement visé.

Pour avoir un minimum de contrôle, enregistrez un profil d’entreprise lorsque l’option est disponible. Cela vous permet d’ajouter une image de bonne qualité, de rédiger une description attrayante et d’afficher des informations pratiques (horaires d’ouverture, numéro de téléphone, etc). Pensez en particulier à Google Business, qui s’intègre dans les résultats de recherche locaux.

Un autre aspect clé est de répondre aux avis clients. Et cela signifie surtout répondre lorsque les avis sont négatifs. Les réponses posées et réfléchies diminuent généralement l’impact des avis négatifs.

Par ailleurs, n’hésitez pas à encourager vos clients (satisfaits) à laisser un avis sur ces sites spécifiques (comme le puissant TripAdvisor).

Vous pouvez par exemple glisser une mention sur votre facture ou tout autre document papier remis au client, avec une petite phrase de type : « Vous avez apprécié votre séjour/votre repas ? Faites-le savoir en laissant un avis sur TripAdvisor. »

Le tourisme est un secteur ultra concurrentiel, ce qui rend le travail du marketing plus compliqué. Internet ne fait pas exception à la règle, avec une offre dense et variée à la disposition des clients, qui ne savent pas toujours comment choisir leur hôtel ou leur restaurant. Mais pour faire pencher la balance de votre côté, il existe des techniques de marketing web pour établissements touristiques qui, utilisées à bon escient, peuvent faire des merveilles.

Un site moderne et ergonomique

site-ergonomiqueSi ce n’est pas déjà fait, commencez par créer un site Web. Mais pas n’importe comment. En effet, pour être efficace, il doit être lisible aussi bien sur un ordinateur que sur un téléphone ou une tablette.

Pensez responsive design dès la conception, car vos clients peuvent improviser une réservation dans votre établissement depuis le café du coin ou leur canapé -et pas forcément sagement assis derrière leur ordinateur.

Votre site doit également aller à l’essentiel. Numéro de téléphone, adresse et horaires d’ouverture doivent être accessibles dès la page d’accueil, ou au maximum en un un clic. Pour accroître vos chances, un formulaire de réservation peut être un plus, mais seulement si vous êtes sûrs de pouvoir gérer la demande.

Évitez les fioritures stylistiques et inspirez-vous de la page d’accueil de Google : un espace blanc avec un formulaire. Simple et efficace.

Une visibilité accrue grâce au SEO

Parlons du SEO, justement. Si ce seul acronyme peut vous sembler effrayant, il n’y a en fait rien de bien compliqué.

La première étape, c’est de se demander ce que vos prospects recherchent sur les moteurs. Petit indice : il s’agit probablement de requêtes de type : « restaurant italien Marseille » ou encore : « hôtel cinq étoiles Toulouse ».

Vous comprendrez en effet rapidement que pour le secteur touristique, la notion de localisation est très importante. Intégrez donc des termes géolocalisés à votre liste de mots clés (ville ou villes alentours si vous êtes situé dans un endroit isolé, région, département, voire pays).

Une règle en SEO : éviter le jargon et miser sur les formules simples. Par exemple, il est peu probable que les internautes recherchent le terme « établissement hôtelier » au lieu de « hôtel ».

Une fois vos mots clés définis, disséminez-les (à bon escient) dans votre contenu.

Autre point important : vérifiez l’accessibilité de votre site. Encore une fois, le mieux est l’ennemi du bien. Alors ne vous laissez pas séduire par de grosses animations qui n’apportent que peu d’information et peuvent bloquer l’accès aux moteurs de recherche.

Des campagnes de publicité ciblées

google-adwordsLa publicité sur Internet est particulièrement pertinente lorsque vous lancez votre activité. Vous êtes un hôtel ou un restaurant récemment implanté en ville ? Une campagne permettra de vous faire connaître.

Vous pouvez afficher des bannières publicitaires sur des sites en lien avec votre activité. Des sites comme Le Routard proposent généralement des forfaits dédiés aux entreprises touristiques.

Autre option : Facebook. Ce réseau a l’avantage de proposer un ciblage avancé. Vous pouvez ainsi diffuser vos publicités uniquement aux personnes se trouvant dans votre ville, et dans une certaine tranche d’âge (qui correspondrait à votre clientèle moyenne).

Google Adwords permet également le ciblage géographique.

En revanche, ce type de publicités se base sur un système d’enchères, ce qui peut vous revenir cher, en fonction de la ville dans laquelle vous vous trouvez et du niveau de concurrence.

C’est pourquoi, en dehors de l’investissement initial, la publicité en ligne n’a d’intérêt que si vous mesurez précisément les résultats obtenus pour vous assurer du ROI de l’opération.

Contenu local adapté à votre audience

Si vous avez un blog, déterminez d’abord votre cible. À qui allez-vous vous adresser : des touristes de passage ? Des habitués ? Une bonne connaissance clients est la base d’un contenu efficace.

Les sujets peuvent être variés, mais concentrez-vous sur le concret et l’utile. Pour un restaurant, des recettes du chef seront les bienvenues, tandis que pour un hôtel, une description des alentours sera plus pertinente. Décrivez par exemple les lieux de spectacle situés à quelques pas de votre hôtel.

Bien sûr, votre contenu reflète votre marque. Adaptez donc la tonalité à votre atmosphère. Par exemple, si vous représentez un restaurant gastronomique, soyez à la fois convivial et discret. Si vous êtes à la tête d’un hôtel atypique, vous pouvez vous permettre quelques fantaisies.

Faites bon usage des médias sociaux

social-media-logos_15773Les médias sociaux sont une véritable mine d’or pour les entreprises B2C. Vous pouvez y retrouvez une audience large et communiquer avec elle.

Cependant, il y a quelques règles à respecter, car nous sommes loin des médias traditionnels. Ainsi, évitez d’aborder un ton trop promotionnel sur vos différents profils, et mettez plutôt l’accent sur le personnel et l’humain, comme des témoignages clients.

De plus, ne vous lancez pas à corps perdu dans tous les réseaux sociaux, juste par principe ! Faites le tri et optez pour les sites les plus adaptés à votre entreprise. Dans le secteur du tourisme, Facebook est sans doute plus efficace que Linkedin, plus orienté B2B.

Par ailleurs, ne vous lancez que si vous êtes sûrs de pouvoir poster des informations régulièrement et de répondre aux questions et commentaires publiés sur vos pages. Car sans interaction, les médias sociaux n’ont aucun intérêt.

L’email marketing, un allié puissant

L’envoi d’emails est une technique marketing redoutable. Mais mal utilisée, elle peut être contre-productive. Il faut par exemple éviter à tout prix d’acheter des fichiers emails non qualifiés.

Commencez plutôt par amasser quelques adresses en ajoutant un formulaire d’inscription sur votre site. Vous pouvez également demander à vos anciens clients s’ils souhaitent recevoir votre newsletter pour se tenir informés des nouveautés et des promotions.

La communication par email doit être personnalisée. Ainsi, n’oubliez pas d’ajouter le nom et le prénom du destinataire. Et si possible, segmentez votre base en fonction de vos types de clients.

Les établissements touristiques s’adressent généralement à deux cibles bien distinctes : les professionnels et les clients particuliers. Or, il est clair que vous ne pouvez pas vous adresser à ces deux cibles de la même manière.

Segmentez donc votre base et faites des envois séparés, avec des messages bien adaptés. Par exemple, mentionnez vos offres pour les séminaires d’entreprise pour les uns, et pour les fêtes d’anniversaire pour les autres.

Les services de réservation tiers, utiles mais coûteux

Les sites de type Open Table ou Booking.com sont sujets à polémique.

D’un côté, ils permettent une visibilité accrue, car ce sont des professionnels du marketing, avec des équipes dédiées au développement d’outils technologiques puissants mis à jour en temps réel (systèmes de recherche multicritères, informations précises sur les établissements).

La plupart des sites Web d’hôtels ou de restaurant n’ont pas les moyens d’investir dans de tels outils, tout simplement car ce n’est pas leur cœur de métier.

Le problème, c’est bien évidemment la commission que prennent ces sites, qui réduit une marge déjà faible sur certaines prestations.

Ainsi, essayez de tirer le meilleur parti des services de réservation tiers, en ne les utilisant par exemple que pour combler les périodes creuses, ou pour viser une clientèle haut de gamme sur des services plus prestigieux, où la marge est plus élevée. Car une fois que vous attirez ces clients, ils peuvent revenir dans votre établissement, et cette fois sans intermédiaire.

Les sites d’avis clients, incontournables

reviews-sitesEnfin, pour un établissement touristique, il est désormais impossible de faire l’impasse sur les avis clients, qui permettent aux internautes de se faire une idée bien précise de l’établissement visé.

Pour avoir un minimum de contrôle, enregistrez un profil d’entreprise lorsque l’option est disponible. Cela vous permet d’ajouter une image de bonne qualité, de rédiger une description attrayante et d’afficher des informations pratiques (horaires d’ouverture, numéro de téléphone, etc). Pensez en particulier à Google Business, qui s’intègre dans les résultats de recherche locaux.

Un autre aspect clé est de répondre aux avis clients. Et cela signifie surtout répondre lorsque les avis sont négatifs. Les réponses posées et réfléchies diminuent généralement l’impact des avis négatifs.

Par ailleurs, n’hésitez pas à encourager vos clients (satisfaits) à laisser un avis sur ces sites spécifiques (comme le puissant TripAdvisor).

Vous pouvez par exemple glisser une mention sur votre facture ou tout autre document papier remis au client, avec une petite phrase de type : « Vous avez apprécié votre séjour/votre repas ? Faites-le savoir en laissant un avis sur TripAdvisor. »

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Évaluer cette page
Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]

CONTACTEZ-NOUS