Qu’est-ce que le marketing Internet ?

Le large spectre du marketing Internet peut vite donner le tournis. Qu’englobe cette discipline exactement ? Quelles sont les raisons de son succès exceptionnel ? Nous vous donnons quelques cartes pour vous aider à y voir plus clair.

Une brève définition

D’une manière générale, toute opération visant à promouvoir votre marque, vos produits et services sur Internet entre dans la catégorie du marketing Internet.

Il existe deux grandes approches :

  • L’approche directe traditionnelle, qui réunit les techniques de “push” (envoi d’emails, affichages de publicité).
  • L’approche indirecte, plus récente, basée sur le “pull” qui consiste à laisser l’utilisateur venir à soi (le marketing de contenu et les techniques de buzz).

Par ailleurs, cette discipline englobe des techniques variées et qui visent chacune un canal bien spécifique.

Quel est l’intérêt du marketing Internet, au juste ?

Pourquoi la plupart des entreprises font-elles aujourd’hui du marketing Internet ?

C’est simple : sa portée est extrêmement large, Internet n’ayant pas de frontière et étant un média montant. C’est souvent par là que se prennent les décisions d’achat, que vous avez ainsi l’opportunité d’influencer.

Un autre grand avantage est la facilité de mesurer précisément le retour sur investissement de ses actions, grâce aux outils Analytics qui fournissent nombre de détails sur les faits et gestes des consommateurs. Ainsi, la communication de la marque se fait particulièrement rentable.

Le niveau de personnalisation que permet Internet est un autre grand ressort de la discipline. Des outils permettent en effet d’envoyer des messages sur-mesure à des audiences ultraqualifiés. Un ciblage qui touche souvent dans le mille.

 

Passons maintenant en revue les techniques phares du marketing en ligne.

L’email marketing, un pilier historique

La communication par email remonte aux débuts d’Internet. Heureusement, elle s’est affinée et dispose désormais d’un grand niveau de personnalisation, grâce à des outils qui permettent de segmenter les bases de données et d’envoyer des messages adaptés à ses audiences.

C’est l’un des canaux les plus rentables, et il est également un grand vecteur de fidélisation.

Les moteurs de recherche, des mastodontes indispensables

Le SEO connaît un succès sans limite depuis plusieurs années, grâce à l’ascendant de Google, qui est le point de départ de nombreuses intentions d’achat. Ainsi, des millions de recherches sont effectuées chaque jour par des consommateurs qui se renseignent sur les produits, les prix, le marché, etc.

Ainsi, assurer le positionnement de sont site internet sur les requêtes les plus affinitaires est un must.

Cependant, le SEO étant un travail de longue haleine qui ne porte ses fruits qu’au bout de plusieurs mois, sa version payante est largement plébiscitée.

Le référencement payant ou PPC permet en effet de promouvoir son offre directement dans les moteurs de recherche, via un système d’enchères pour chaque mot clé acheté. Attention cependant aux prix de certains mots clés, qui peuvent vite flamber sur certains secteurs concurrentiels comme les assurances ou le voyage.

La clé : vérifier que chaque campagne de référencement payant ait un bon ROI, qu’il convient de calculer en insérant un code de suivi des objectifs sur son site.

Les médias sociaux, à utiliser sagement

De nos jours, difficiles d’échapper aux médias sociaux. Ils font désormais partie du paysage digital, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, qui se doivent de communiquer avec leurs communautés.

Leur force repose sur la puissance du bouche à oreille et sur leurs possibilités de ciblage poussées, particulièrement via les programmes de publicité.

Cependant, ne foncez pas tête baissée : chaque réseau vise des audiences bien particulière et a ses propres règles éditoriales, qu’elles soient explicites ou non. Il s’agit donc d’adapter sa communication aux réseaux sélectionnés en fonction de vos cibles.

Marketing de contenu, le dernier venu

Enfin, le tout dernier du marketing Internet est le marketing de contenu, en pleine expansion. Et c’est pour le mieux, car il repose sur une approche qualitative du parcours client.

L’objectif est de donner aux utilisateurs l’envie d’aimer votre marque via des histoires amusantes, émouvantes ou pédagogiques. Avec une prime pour les contenus utiles, comme les livres blancs ou les infographies.

Là encore, même si cette méthode est indirecte, il ne faut pas oublier les conversions, et donc miser au maximum sur les outils de partage et les call to action.

Le large spectre du marketing Internet peut vite donner le tournis. Qu’englobe cette discipline exactement ? Quelles sont les raisons de son succès exceptionnel ? Nous vous donnons quelques cartes pour vous aider à y voir plus clair.

Une brève définition

D’une manière générale, toute opération visant à promouvoir votre marque, vos produits et services sur Internet entre dans la catégorie du marketing Internet.

Il existe deux grandes approches :

  • L’approche directe traditionnelle, qui réunit les techniques de “push” (envoi d’emails, affichages de publicité).
  • L’approche indirecte, plus récente, basée sur le “pull” qui consiste à laisser l’utilisateur venir à soi (le marketing de contenu et les techniques de buzz).

Par ailleurs, cette discipline englobe des techniques variées et qui visent chacune un canal bien spécifique.

Quel est l’intérêt du marketing Internet, au juste ?

Pourquoi la plupart des entreprises font-elles aujourd’hui du marketing Internet ?

C’est simple : sa portée est extrêmement large, Internet n’ayant pas de frontière et étant un média montant. C’est souvent par là que se prennent les décisions d’achat, que vous avez ainsi l’opportunité d’influencer.

Un autre grand avantage est la facilité de mesurer précisément le retour sur investissement de ses actions, grâce aux outils Analytics qui fournissent nombre de détails sur les faits et gestes des consommateurs. Ainsi, la communication de la marque se fait particulièrement rentable.

Le niveau de personnalisation que permet Internet est un autre grand ressort de la discipline. Des outils permettent en effet d’envoyer des messages sur-mesure à des audiences ultraqualifiés. Un ciblage qui touche souvent dans le mille.

 

Passons maintenant en revue les techniques phares du marketing en ligne.

L’email marketing, un pilier historique

La communication par email remonte aux débuts d’Internet. Heureusement, elle s’est affinée et dispose désormais d’un grand niveau de personnalisation, grâce à des outils qui permettent de segmenter les bases de données et d’envoyer des messages adaptés à ses audiences.

C’est l’un des canaux les plus rentables, et il est également un grand vecteur de fidélisation.

Les moteurs de recherche, des mastodontes indispensables

Le SEO connaît un succès sans limite depuis plusieurs années, grâce à l’ascendant de Google, qui est le point de départ de nombreuses intentions d’achat. Ainsi, des millions de recherches sont effectuées chaque jour par des consommateurs qui se renseignent sur les produits, les prix, le marché, etc.

Ainsi, assurer le positionnement de sont site internet sur les requêtes les plus affinitaires est un must.

Cependant, le SEO étant un travail de longue haleine qui ne porte ses fruits qu’au bout de plusieurs mois, sa version payante est largement plébiscitée.

Le référencement payant ou PPC permet en effet de promouvoir son offre directement dans les moteurs de recherche, via un système d’enchères pour chaque mot clé acheté. Attention cependant aux prix de certains mots clés, qui peuvent vite flamber sur certains secteurs concurrentiels comme les assurances ou le voyage.

La clé : vérifier que chaque campagne de référencement payant ait un bon ROI, qu’il convient de calculer en insérant un code de suivi des objectifs sur son site.

Les médias sociaux, à utiliser sagement

De nos jours, difficiles d’échapper aux médias sociaux. Ils font désormais partie du paysage digital, aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises, qui se doivent de communiquer avec leurs communautés.

Leur force repose sur la puissance du bouche à oreille et sur leurs possibilités de ciblage poussées, particulièrement via les programmes de publicité.

Cependant, ne foncez pas tête baissée : chaque réseau vise des audiences bien particulière et a ses propres règles éditoriales, qu’elles soient explicites ou non. Il s’agit donc d’adapter sa communication aux réseaux sélectionnés en fonction de vos cibles.

Marketing de contenu, le dernier venu

Enfin, le tout dernier du marketing Internet est le marketing de contenu, en pleine expansion. Et c’est pour le mieux, car il repose sur une approche qualitative du parcours client.

L’objectif est de donner aux utilisateurs l’envie d’aimer votre marque via des histoires amusantes, émouvantes ou pédagogiques. Avec une prime pour les contenus utiles, comme les livres blancs ou les infographies.

Là encore, même si cette méthode est indirecte, il ne faut pas oublier les conversions, et donc miser au maximum sur les outils de partage et les call to action.

Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]
Add Your Heading Text Here

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Évaluer cette page
Click to rate this post!
[Total: 1 Average: 5]

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CONTACTEZ-NOUS