10 stratégies digitales à adopter en 2018

10 stratégies digitales à adopter en 2018

L’année 2017 touche à sa fin et c’est le moment pour les entreprises de faire le point sur les résultats des efforts marketing de l’année passée tout en envisageant le futur et les stratégies à mettre en place pour le meilleur ROI pour l’année à venir. Les innovations en termes de marketing digital sont encore très nombreuses et il y a de grandes chances que certaines de ces tendances marquent un véritable tournant dans le monde du marketing en 2018. Pour vous aider dans votre réflexion, nous avons recensé les 10 stratégies digitales incontournables à prévoir dans votre plan marketing pour 2018.

1. Miser sur des influenceurs

On en a beaucoup parlé en 2017, mais il y a fort à parier que pour l’année 2018 les influenceurs sur les réseaux sociaux prendront encore plus d’importance dans les stratégies des annonceurs. En effet, leur poids dans les décisions d’achats des internautes a été largement démontré l’année passée, avec des résultats très intéressants pour les entreprises. Il y a plusieurs raisons à cela (voir infographie ci-dessous) mais l’engouement autour des influenceurs est principalement dû au fait que les internautes sont de plus en plus friands des recommandations et des avis en général sur le web. Non seulement ces avis permettent de les guider dans leur décision d’achat mais les influenceurs sont aussi considérés comme des personnes de confiance de par leur activité régulière et de leur réseau sur le web.

Plus qu’une stratégie de promotion uniquement à court terne, bâtir un réseau d’influenceurs peut avoir des effets très positifs sur votre activité, et ce sur la durée. Les influenceurs peuvent être à l’origine d’un phénomène boule-de-neige, les recommandations attirant les recommandations sur internet et créant ainsi un véritable buzz autour de votre entreprise. En 2018, les entreprises vont donc vouloir développer des partenariats de long-terme afin de favoriser de plus en plus des relations de confiance avec leurs influenceurs et de maximiser les résultats de ces efforts sur l’image de marque. Par ailleurs, faire appel à des influenceurs n’est pas forcément une stratégie car une entreprise ayant déjà des clients fidèles peut tout à fait créer un groupe d’ambassadeurs autour de ses clients selon les mêmes principes.

2. Multiplier ses contenus vidéo

Une autre tendance qui n’est pas prête de perdre de m’ampleur en 2018 est la vidéo. Les entreprises sont de plus en plus nombreuses à avoir compris l’intérêt que la vidéo pouvait avoir sur leur image, sur leur trafic et sur leur référencement. C’est d’autant plus une stratégie gagnante lorsque l’on considère l’impact que peut avoir une vidéo via les réseaux sociaux en étant partagée, aimée ou encore commentée. Par ailleurs, la vidéo s’intègre parfaitement à une stratégie de marketing de contenu car elle peut tout à fait être liée à des articles de blogues ou tout simplement venir compléter les sources de trafic dans l’entonnoir de vente de votre site.

Les vidéos permettent de passer un message de manière originale, et de se différencier des messages publicitaires traditionnels sans grand intérêt pour les internautes ciblés. Une démonstration de produits, une mise en situation en réel, un témoignage client… tous les moyens sont bons pour développer une vraie relation et une confiance sans pareil avec votre audience. Et par ailleurs, la vidéo ne demande pas nécessairement des budgets ou des investissements particulièrement importants. Avec un minimum de matériel et de créativité, vous pourrez booster la visibilité de votre entreprise. Alors, n’hésitez pas à intégrer des supports vidéo dans votre stratégie marketing 2018, d’autant que YouTube propose des outils de suivi très performants vous permettant d’évaluer vos résultats très facilement.

3. Surfer sur la tendance des micro-interactions

Toujours dans le cadre d’une stratégie digitale, on a vu se développer en 2017 les micro-interactions ou encore « micro-moments » sur les réseaux sociaux. C’est notamment SnapChat et Instagram qui ont permis la montée en puissance de ces usages avec le partage de vidéos très courtes, visant à proposer aux internautes des contenus immédiats mais aussi plus spontanés et exclusifs. Facebook et Twitter avaient déjà rendu les micro-interactions populaires avec le fait de partager des statuts courts sur la toile, mais les micro-interactions ont passé le cran au-dessus l’année passée, annonçant encore de nouvelles utilisations et de nouveaux développements pour 2018.

Le bénéfice pour votre entreprise d’intégrer une telle stratégie à vos efforts sur le web est de pouvoir développer une réelle relation de proximité avec vos abonnés. Vous pouvez par exemple partager les coulisses de votre entreprise, mettre en scène vos équipes ou communiquer brièvement sur de nouveaux produits. Au final, c’est une très bonne tendance sur laquelle surfer pour donner à votre entreprise une image jeune et impliquée.

4. Publier du contenu et encore du contenu

Encore et toujours, le contenu sera le mot clé de l’année 2018. Si vous n’avez pas encore organisé votre plan marketing autour de votre proposition de contenu, nous vous conseillons vivement de le faire, considérant les opportunités qu’un contenu régulier de qualité peut apporter à votre entreprise. Et cela peut passer par différentes actions comme le fait de mettre en place un blogue d’entreprise ou encore d’avoir une présence plus organisée sur les réseaux sociaux. Dans tous les cas, les stratégies de marketing de contenu sont une priorité pour les entreprises et représentent un pôle non négligeable d’investissement en 2018. Mais créer du contenu ne doit pas être un but en soi, c’est une stratégie qui se doit d’être intégrée dans les objectifs de l’entreprise afin d’en tirer les meilleurs résultats. Aussi, c’est en créant des entonnoirs de vente efficaces autour de ce contenu que les entreprises pourront ambitionner des résultats exceptionnels sur leurs taux de conversion.

5. Capitaliser sur le mobile

Le mobile prendra lui aussi une nouvelle dimension en 2018 notamment avec la mise en place de l’indexation mobile-first de Google. Avoir une stratégie digitale autour des nouvelles utilisations que représentent les smartphones ou les tablettes est tout à fait pertinent pour une entreprise présente sur le web et quel que soit sa taille. Bien sûr il est essentiel de proposer des supports adaptés et notamment un site responsive capable de s’adapter à tous les formats de supports utilisés par les internautes. Mais c’est véritablement la capacité qu’aura un site web à proposer du contenu complètement adapté au mobile dans son design et dans son contenu, qui fera la différence à long terme. En effet qui dit mobile dit aussi nouvelles manières de chercher, nouvelles fonctionnalités et nouvelles façons d’interagir.

En 2018 donc, il sera intéressant de revoir ses acquis en fonction des usages liés au mobile avec un accent mis sur les mots clés utilisés, la pertinence des supports et des entonnoirs de vente vis-à-vis du mobile et la mise en place de nouvelles fonctionnalités pertinentes pour vos cibles.

6. Vendre sur les réseaux sociaux

L’année 2018, tout comme 2017, sera sociale. Les réseaux sociaux sont au cœur de toutes les stratégies web et ne cessent d’évoluer en fonctionnalités et en possibilités au bénéfice des utilisateurs et des annonceurs. Et s’il est difficile de tenir le rythme des nouveautés dans ce domaine, il n’en est pas moins primordial de pouvoir s’adapter de manière flexible aux réalités du marché.

En 2018, les prévisions parlent de nouvelles fonctionnalités, notamment liées à de possibles achats directement intégrés à ces plateformes, notamment à Facebook. Et si beaucoup prévoient le développement de ces usages au même titre que celui des publicités, c’est une réelle opportunité pour les entreprises de pouvoir intégrer leurs produits sur des réseaux offrant autant de visibilité sur internet.

Au-delà de ces évolutions à venir, la vente par le biais des réseaux sociaux est d’ores et déjà bien réelle. On prendra par exemple le cas de LinkedIn qui offre une plateforme d’échange et de partage de services en ligne, notamment si vous évoluez sur un marché B2B. En fonction de votre activité, il peut donc être particulièrement pertinent de se demander comment intégrer les réseaux sociaux à vos efforts commerciaux.

7. S’adapter aux nouveaux usages des assistants virtuels

On vous en parlait il y a quelques semaines, les assistants virtuels deviennent monnaie courante sur le web. Les internautes sont de plus en plus enclins, et ce même dans leur vie de tous les jours, à communiquer avec des « Chatbots » ou des assistants virtuels. En 2018, on se demandera donc si l’intégration de ce type de fonctionnalité pourrait être pertinente sur son site, surtout dans le cas d’un e-commerce. Les Chatbots permettent de guider les internautes, de répondre à leurs questions et ce 24h/24 et 7j/7. Mais au-delà de l’assistance qu’ils représentent pour les visiteurs, c’est aussi un excellent moyen de développer ses conversions en créant une interaction quasi automatique dès l’entrée de l’internaute sur votre site.

8. Se recentrer sur l’expérience utilisateur

De nos jours, les considérations autour des expériences utilisateurs sont de plus au plus au centre des stratégies de marketing digital. L’objectif étant de proposer des expériences facilitantes, agréables et fluides aux internautes afin de gagner en performance. C’est d’ailleurs dans ce type de problématique que s’inscrit la volonté de personnaliser de plus en plus les contenus, publicitaires ou non, afin que les propositions faites aux visiteurs soient tout à fait adaptées à leurs besoins et à leurs envies. D’autant que la génération Z est encore plus réticente vis-à-vis des messages publicitaires traditionnels que les générations précédentes. Il est donc primordial de proposer une expérience unique à ses visiteurs si l’on veut obtenir de bons résultats et créer du contenu véritablement dynamique sur son site ou sur d’autres plateformes. Intégrer ce type de réflexion à ses campagnes de retargeting ou de communication par courriel par exemple, et plus largement à son site web, constitue donc une très bonne stratégie pour 2018. Et cela passe par une étude de toutes les étapes de la visite d’utilisateur, en intégrant des données chiffrées issues d’études de marché spécifiques ou de l’élaboration de personas, par exemple.

9. Élaborer un data-driven marketing

Toujours dans le but de proposer des contenus plus pertinents aux internautes, les avancées technologiques permettent aujourd’hui aux entreprises de travailler leur marketing de manière plus objective en se basant sur des données concrètes liées à ses cibles. Les possibilités grandissantes ne peuvent que bénéficier vos stratégies et la performance de vos campagnes. Et il y a fort à parier que ces pratiques vont se démocratiser de plus en plus mais vous pouvez profiter de l’année à venir pour devenir des précurseurs dans votre secteur d’activité. Et dans ce domaine, les opportunités sont presque illimitées : vous pouvez utiliser les données de vos dernières campagnes, de différents supports et même obtenir des suivis de vos campagnes plus précis et plus pertinents. Par ailleurs, les débats autour de la progression de l’intelligence artificielle ont beaucoup animé la discussion durant l’année 2017, rendant le champ des possibilités encore plus vaste et d’autant plus intéressant pour les entreprises.

10. Se préparer aux nouvelles exigences en termes de sécurité des données

Enfin la dernière stratégie n’est pas des moindres puisqu’elle concerne la sécurité des données. Dans le monde digital et avec l’avancée des techniques marketing, on voit de plus en plus de débats prendre place autour de la sécurisation des données utilisateurs. Plus on développe de techniques de personnalisation et de retargeting, plus l’accumulation des données à l’insu des utilisateurs pose problème. Surtout dans un monde virtuel où les données liées aux comptes bancaires ou autres comptes sécurisés viennent compliquer un peu plus la situation.

Et c’est donc tout naturellement que les législateurs vont vouloir de plus en plus réguler ces usages, donnant la responsabilité aux entreprises de gérer ses nouvelles problématiques. Il s’agit donc là d’un véritable enjeu sur lequel il paraît inévitable de se pencher pour toute entreprise évoluant sur le web et surtout si celle-ci a des ambitions de croissance et de développement sur le long terme. Cela demandera de prévoir des investissements mais aussi les ressources liées à ces mises en place, et plus généralement d’avoir une connaissance pointue des évolutions en termes de législation et une organisation marketing rigoureuse autour de ces questions.

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
2017-12-28T19:27:00+00:00 décembre 28th, 2017|Conseils pour PME, Marketing de contenu|

About the Author:

Laisser un commentaire